Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                                       TREMBLEMENT ESSENTIEL
         300 000 personnes malades toujours et si peu de traitement !

Stress,   anxiété,  des   mains  qui   tremblent  à  la  veille  d’un  examen  ou  d’un  événement  important. 
C’est le tremblement physiologique. Mais il existe aussi des formes de tremblement pathologique, dont les causes peuvent être diverses. Parmi elles, le tremblement essentiel, maladie neurologique d’origine héréditaire est la forme la plus commune : en France, au moins 300 000 personnes sont touchées,  soit   trois   à   quatre   fois   plus   que   pour   la   maladie   de   Parkinson.   A   la   veille   du   14   juin, Journée  nationale  contre  les  maladies  orphelines,  l’Association  des   personnes  concernées   par   le tremblement  essentiel  (APTES)  fait   le   point   sur   cette   pathologie,      une  des   premières   maladies neurologiques par sa fréquence dans la population, et néanmoins orpheline de traitement.

Qu’est-ce que le tremblement essentiel ?
Le   tremblement   essentiel   est   un  mouvement   anormal  qui   concerne   généralement   les   mains   et   la
tête.   Il  se  manifeste   par  un  tremblement  d’attitude  et  d’action.         Le  premier   survient    lorsque   la
personne essaie de maintenir une position, le second apparaît avec le mouvement et gêne les gestes de la vie quotidienne comme se verser à boire, s’habiller,  ou encore écrire… Au fur et à mesure de 
l’évolution de la pathologie, les personnes malades se retrouvent en situation de handicap moteur et social, avec   un impact sur  l’insertion professionnelle et  la vie quotidienne, notamment  des seniors qui sont les plus touchés.

Une maladie orpheline de traitement ?
Le   tremblement   essentiel   est   par   définition   une   maladie   orpheline puisqu’il  n’existe aucun traitement  spécifique   capable     de  le  soigner.

Les  traitements, bêta-bloquants  et     antiépileptiques restent    ici  symptomatiques.         

Pour    les   formes     invalidantes    du    syndrome,      une     opération neurochirurgicale de stimulation cérébrale profonde permet, sous certaines conditions, de réduire le handicap.

APTES, engagée contre le tremblement essentiel.
Cette   association   créée   en   2004,  rassemble,  informe,  aide  et  défend  les  personnes  souffrant  d’un  tremblement  essentiel   en   France,   Belgique,   Suisse   et   au  Québec.   Elle   est   un   relais   actif   entre   ses 1200    adhérents   et   les   organismes   sociaux,   notamment   l’assurance   maladie   et   les   maisons 
départementales       des  personnes  handicapées.  Elle  s’inscrit  dans  la  lutte          contre   toute   forme   de discrimination due au handicap et soutient financièrement la recherche chaque année en reversant la   quasi-totalité  des  dons  faits  à  l’association.     En   2008,   APTES    a  organisé    le  premier   colloque scientifique dans le monde francophone dédié au Tremblement essentiel et syndromes apparentés.

Pour plus d’informations, faire un don, adhérer :
APTES : CCA – 85 rue Vendôme - 69006 Lyon - téléphone : 0 970 407 536 - www.aptes.org

 

                

Tag(s) : #memoire tremblements, #album

Partager cet article

Repost 0