Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Téléthon, Sidaction, Neurothon ... le charity businessTéléthon, Sidaction, Neurothon ... le charity business

Un billet d'humeur...

Il est évidement regrettable que l'état (vos impôts) ne puisse donner tout l'argent dont on a besoin pour aider les malades (et leurs familles) et favoriser des recherches ciblées sur certaines maladies.
Mais quand on a dit cela il faut bien se résoudre à accepter le principe de réalité: les associations de malades auront toujours besoin d'argent pour la maladie qu'elles défendent.
Rien n'interdit de choisir qui on va ou non aider.
Pourquoi les myopathes plus que les leucémiques, les SIDAs plus que les sclérose en plaques? C'est le choix intime de chacun, mais ce choix est évidement manipulé par l'exposition dans les medias qui vont évidement choisir les maladies les plus spectaculaires, les plus porteuses d'émotions. Pierre Bergé, ancienne éminence grise d'un couturier connu, fait semblant de découvrir que c'est le plus médiatique qui gagne et que les autres sont les "perdants". C'est la dure loi de la pub qui adore ce qui brille et rejette ce qui gémit. D'ailleurs connaissant le nombre de SIDA dans le monde, l'argent récolté est-il réparti en fonction des pourcentages de malades par pays ou bien y a t il une plus grande abondance par patient d'argent dans les pays "riches" ou "en voie de développement"? Pierre Bergé, qui nous donne de grandes leçons, n'en parle pas, Fait on la charité aux pauvres et réserve t on le maximum aux occidentaux? Pourquoi une urgence plus vitale: le SIDAthon (ou Sidaction)?
Nous oeuvrons tous dans la mesure de nos moyens pour aider ces malheureux malades, ces souffrants, leurs aidants, nous les aidons matériellement et, en tant que médecins humanistes, nous essayons de les aider dans leur difficile trajet psychologique à affronter des réalités très difficiles et bien sur nous esperons que personne ne sera laissé sur le bord du chemin dans une société plus solidaire. Donner est un devoir.
mais quel est le sort des millions d'enfants qui meurent du palu dans le monde...sans qu'on voit aucun Paluton en France? Alors qu'on dépense en une campagne de vaccins pour la grippe H1N1 (plus bénigne que la grippe "normale") l'équivalent de 6 ans d'aide au tiers-monde pour le palu (Pr Gentilini, ex-Pdt de l'Académie de Médecine)! Sous
L'éthique dans les salons parisiens est-elle une posture? est-ce la version relookée des "dames patronesses" du siècle dernier? So chic! Nous les invitons a venir un jour par semaine passer la nuit avec les personnels des urgences des hopitaux, a donner le digicode de leurs résidence pour accueillir nos SDF, a distribuer des soins, des paroles, de la tendresse et du pain a des enfants de la rue ou des services de cancéro. Et pas qu'une fois mais régulièrement: on a besoin de tous ces pétitionnaires de la bonne conscience.
les bénévoles sont les héros de nos sociétés, pas les costumés Hugo Boss du monde people ou des banques d'affaires.

C'était mon 1/4 d'heure de mauvaise humeur.

Tag(s) : #Les Associations de la neurologie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :