Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

charles-darwin
Darwin

Francis Galton, cousin de
Charles Darwin fut le  brillant inventeur des premiers tests d'intelligence (la neuropsychologie). Darwin avait montré que la sélection des espèces était la base de sa théorie de l’évolution des espèces. Seules les plus adaptées survivaient, les autres étaient éliminées : la grande loi de la nature.

Darwin inspira Galton qui inventa l’eugénisme en tant qu’application à l’espèce humaine des théories darwiniennes.

L’eugénisme est la sélection des humains les meilleurs, selon les critères de quelques uns, rejoignant la notion de la Grèce antique des aristocrates (aristo : meilleurs, -crates : pouvoir, donc le pouvoir est attribué aux meilleurs, c’est aussi le principe de la méritocratie républicaine !).

Au départ l’eugénisme est un idéal, celui de créer une société d’hommes sélectionnés, comme on sélectionne les races bovines, pour en faire l’espèce humaine de l’avenir, des êtres plus intelligents, plus beaux, meilleurs en tout. 

Le mot eugénisme fut employé pour la première fois en 1883 par Francis Galton. Il considérait que la sélection naturelle ne garderait que le must de l'humanité...
Donc, l’eugénisme était un idéal humaniste pour amener l’avènement d’un homme meilleur, c’était une forme d’humanisme qui se perpétua jusqu’à notre époque comme le montre les écrits d’Alexis Carrel et de Julian Sorel Huxley
, (22 juin 1887 14 février 1975). Prénommé ainsi car ses parents souhaitaient en faire un écrivain à l’image de Stendhal, Julien Sorel fut un brillant biologiste britannique , théoricien de l'eugénisme, auteur, humaniste et internationaliste, connu pour ses livres de vulgarisation sur la science. Il a été le premier directeur de l'Unesco et fait chevalier de l'empire britannique en 1958. Il fut l'un des plus prestigieux défenseurs de l'eugénisme, à savoir la théorisation de la sélection des éléments les plus sains de l'humanité, ce qui signifie en pratique la stérilisation des handicapés et en fait de tous ceux qu’on estime « inférieurs ». La loi sur la stérilisation des anormaux n’a été abolie dans les pays scandinaves que dans les années 80.

Huxley est issu d'une famille d’intellectuels brillants. Son frère, l'écrivain Aldous Huxley (1894-1963) écrivit « le meilleur des mondes », il fut accessoirement le grand propagandiste du LSD ! Son demi-frère, Andrew Huxley (1917-) est prix Nobel (biologie). Leur père Leonard Huxley (1860-1933) était écrivain et éditeur. Legrand-père, Thomas Henry Huxley (1825-1895) était un biologiste et un partisan de Darwin (1809-1882) et du cousin Galton. Quand à son grand-père maternel était l'universitaire Tom Arnold (1823-1900) et son arrière grand-père Thomas Arnold (1795-1842), il dirigeât  la prestigieuse Rugby School où se créa le sport du même nom.

Hélas, l’eugénisme dans sa dérive la plus tragique est à l'origine de la forme élitiste du racisme. L'hitlérisme s'en est largement inspiré. Einstein, disait « dois-je détester Wagner sous prétexte qu’Hitler l’aimait ? ». Doit-on rejeter l’eugénisme sous prétexte que ses dérives ont conduit à des abominations ? La question se pose aussi pour d’autres théories généreuses, le communisme, l’anarchie, le capitalisme et le libéralisme (voir les crises récentes) ? Ces conceptions portent-elles en elles le germe d’une inévitable fatalité : celle de leur catastrophe ? Est-ce le cas de toutes les généralisations ?

Les homo sapiens sapiens que nous sommes ont supplanté les hommes de Neandertal, dont l’immense culture nous a pourtant laissé les grottes peintes qui nous émerveillent.

Avec l’avènement de la génétique, le problème va se poser de manière immédiate et pratique : allons nous fabriquer une race de superman, de sapiens puissance 3 ?

Tag(s) : #alzheimer parkinson neurologie

Partager cet article

Repost 0