Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Risque de l'hérédité dans la maladie d'Alzheimer. Parent Alzheimer: quel est le risque de l'avoir?

Apo est le préfixe marquant l’idée de mettre dehors, éloigner, repousser, s’opposer. Lipo pour lipide.

L'apolipoprotéine E (E pour Epsilon) ou Apo E est une protéine de 299 acides aminés qui se décline sous trois formes majeures E2, E3 et E4. Elles se différentient par la présence de cystéine ou d’arginine aux acides aminés n° 112 et 158.

Après le foie, le cerveau est la principale usine de production d’apoE, surtout synthétisée par les astrocytes qui sont 1000 fois plus nombreuses que les neurones, ensuite captée par les neurones. Une partie de l’apoE résulte aussi d’une synthèse propre des neurones.

Le rôle de ApoE est de transporter le cholestérol et les lipoprotéines pour réparer les membranes lésées des neurones.

La forme E4 est la version la moins performante, elle est un facteur de risque de maladies cardiovasculaires, de nombreuses maladies neurodégénératives dont la maladie d’Alzheimer. Dans l’Alzheimer on passe de 5% à 20% environ. Apo E4 favorise l'agrégation du peptide Aß sous forme de plaques séniles caractéristiques d’Alzheimer.

La forme E2 a un rôle protecteur vis à vis de la maladie, risque divisé par 4.

On sait déterminer les individus qui portent les diverses version (allèles) du gène de Apo E.

Tout ceci est très théorique et n’a pas d’application pratique. On ne retrouve ce risque que chez les « blancs » (caucasiens). Pourquoi ?

Tag(s) : #alzheimer parkinson neurologie, #memoire tremblements
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :